Snix a débuté en octobre 1982. La Formation originale était constituée de 3 frères : Didier - Chant 18 ans, Boni - Batterie 17 ans, Jack - Basse 15 ans et un ami d'enfance Fred - Guitare 17ans. A l époque on écoutait des groupes comme Sham69, Angelic Upstarts, Cockney rejects, SLF et UK Subs, mais le disque qui nous a donné envie de faire de la musique est certainement OI the Album ! Alors qu'en Angleterre, des groupes surgissaient de partout, la scène , sur le continent, n'en était qu'à ses débuts. Alors que nous apprenions tout juste à tenir nos instruments dans le bon sens, un label du centre de la France nous a demandé de leur faire parvenir un morceau, CHAOS PRODUCTIONS voulait sortir une compilation regroupant des groupes punks et skins de toute la France (Komintern Sect, Trotskids, Camera Silens...). Nous avons donc enregistré « Unité », un morceau pas terrible ( ? ? ! !) mais grâce auquel nous nous somme fait connaître dans tout le pays.

Manu,Didier,Boni

Nous avons eu de bonnes relations avec la plupart des groupes skins français : Brainwash, Skinkorps, Brutal Combat, Warrior Kids, Bootboys, ..., mais la relation avec les Tolbiac's Toads (Paris) aura été sans aucun doute la plus fructueuse. 1984 verra la sortie d'un split Single auto-produit avec les Tolbiac et qui sera épuisé en quelques semaines. C'est pendant cette période que nous ferons quelques essais avec Fredo à la guitare. Quelques mois plus tard, le label 77KK nous propose de participer à une compilation franco-américaine avec Tolbiac, Warrior kids, D.O.A., Youth Brigade ..., à cette occasion nous enregistrons « Pas le droit à l'erreur ». L'année suivante, et suite aux bonnes retombées de la compilation, 77KK nous fait signer pour un mini-LP. Nous enregistrerons cet album avec Manu (le cousin de Didier et Boni) à la basse en remplacement de Jack qui à quitté le groupe entre-temps. « Coeur de Lion » sera trés bien acceuilli et reste à ce jour une des valeurs sûres de la Oi française. . .